Permis Moto

Votre permis moto adapté avec INRI’S Formations !

Découvrez nos formations Moto

Permis AM ( BSR )

Conduisez un scooter dès 14 ans, en 8 heures seulement !

Initiation 125cm3

Vous avez envie d’apprendre à conduire un scooter 125 cm3 rapidement ? Faites-le en seulement 1 jour !

Permis moto légère ( A1 )

Déplacez-vous en scooter 125 cm3 ou en moto 3 roues (n’excédant pas 11 KW) dès 16 ans !

Permis moto légère ( A2 )

Déplacez-vous en toute liberté dès 18ans, en 3 jours de formation seulement !

Stage passerelle permis A2 vers A

Pilotez toutes les motos de votre choix grâce à notre stage passerelle A2 vers A en 1 jour !

Permis moto gros cube ( A )

Vous souhaitez conduire en moto sans limite de puissance ? Le permis A est fait pour vous.

Comment conduire une moto ?

L’apprentissage de la conduite de base d’une moto est similaire à l’apprentissage de la conduite d’un véhicule. Les deux peuvent être un peu intimidants au début. Mais si vous abordez la conduite d’une moto avec soin et prudence, vous pouvez rendre le processus d’apprentissage moins intimidant.

1. Avant de commencer

Assurez-vous de faire une inspection minutieuse de votre moto avant de prendre la route. Laissez-vous guider notre l’acronyme pour sa liste de contrôle. Assurez-vous que les éléments suivants sont en bon état de marche, et pas seulement la première fois que vous prenez la route, mais chaque fois que vous allez faire un tour.

P: Pneus et roues
C : Commandes, y compris les leviers, la pédale, les câbles, les tuyaux et l’accélérateur
L : Feux, y compris la batterie, les phares, les clignotants, les rétroviseurs, etc.
H : Niveaux d’huile
C : Châssis, y compris le cadre, la suspension, la chaîne, etc.
B : Béquilles, y compris la béquille centrale et/ou la béquille d’appui

2. Équipement de sécurité

Même à basse vitesse dans un parking, il est facile de s’égratigner dans un accident de moto. Assurez-vous d’être protégé en portant autant d’équipements de sécurité que possible, notamment des gants, des vêtements blindés et des bottes. Même si vous ne vivez pas dans un lieu dense, tous les motards portent un casque. Une fois que vous êtes habillé pour le rôle, vous êtes prêt à monter sur la moto.

3. Monter la moto

Selon votre taille, il peut être difficile de monter sur une moto les deux premières fois que vous le faites. Avec un peu de pratique, ce sera bientôt une seconde nature. Tenez-vous sur le côté gauche de votre moto, les genoux légèrement fléchis et votre poids centré sur vos jambes. Tenez la poignée droite avec votre main droite, puis placez votre main gauche sur la poignée gauche de façon à ce que vous soyez légèrement penché vers l’avant du vélo.

Pour monter sur la moto, déplacez votre poids sur votre jambe gauche, puis donnez un coup de pied à votre jambe droite en arrière, puis montez et passez par-dessus la moto. Veillez à lever votre jambe en hauteur, car elle pourrait se coincer avant d’atteindre l’autre côté. Une fois que vous êtes à cheval sur la moto, asseyez-vous et familiarisez-vous avec les commandes de la moto. Notez la position des repose-pieds et l’emplacement des clignotants, du klaxon et des feux. N’oubliez pas de vérifier que vos rétroviseurs sont bien réglés, car vous aurez besoin d’eux pendant la conduite.

4. Accélérateur et freins

Lorsque vous conduisez une moto, votre main droite est responsable de deux fonctions cruciales : l’accélération et le freinage. En tournant la poignée vers vous (de sorte que votre poignet descende), vous appliquez l’accélérateur. Une petite torsion permet d’aller loin, alors soyez délicat avec cette commande, car la rotation du moteur peut entraîner une instabilité ou faire sortir la roue avant de la chaussée.

Votre main droite contrôle également les freins avant, dont le levier est situé devant l’accélérateur, un peu comme sur un vélo. Ici aussi, la douceur est cruciale. Si vous tirez trop fort sur le levier de frein, les freins avant peuvent se bloquer, ce qui fait déraper le vélo et même le faire s’écraser. Bien que la plupart des leviers de frein ne nécessitent que deux doigts pour être actionnés, certains exigent que vous utilisiez toute votre main. Votre pied droit, quant à lui, contrôle le frein arrière.