Quels sont les équipements d’aide à la conduite en moto ?

L’ABS avancé, le contrôle de traction, les modes de conduite et même la suspension à réglage dynamique deviennent monnaie courante. Et qu’on le veuille ou non, il pourrait bientôt être impossible d’acheter une nouvelle moto sans au moins certaines de ces aides à la conduite.

Quand la modernité s’invite dans la conduite d’une moto

Certains pilotes de longue date de motos «traditionnelles», peuvent être sceptiques quant à la technologie. Ils craignent que tous ces gadgets ne neutralisent en quelque sorte le plaisir de conduire une  moto et se demandent si ces systèmes seraient suffisamment intelligents pour décider exactement quand et dans quelle mesure intervenir. Et que se passe-t-il quand ils se cassent ?

Mais en réalité, ces systèmes électroniques d’aide à la conduire ne représentent aucune menace pour le mode de vie des pilotes de moto. Ils surveillent silencieusement toutes sortes de données, n’intervenant qu’en cas de besoin et avec une intervention minimale.

Certaines de ces technologies sont déjà présentes dans la plupart des modèles de voitures modernes. Il est donc normal que cette évolution touche aussi les motos.

L’électronique ne vous met pas à l’abri des conséquences de mauvaises décisions

Savoir que ces aides existent peut vous donner un faux sentiment de sécurité.

Bien qu’il soit agréable d’avoir un système conçu pour empêcher des freinages trop brusques, rappelez-vous que l’électronique moderne ne vous immunise pas contre les conséquences de mauvaises décisions, ni ne supprime le besoin de compétences en freinage et en accélération.

C’est parce que l’antipatinage, l’ABS et l’ABS de virage ne peuvent pas modifier la physique de base.

Ils aideront à maintenir le contrôle dans des situations d’accélération et de freinage extrêmes, mais ne créent pas comme par magie plus de traction pour permettre des angles d’inclinaison profonds dans une courbe recouverte de sable ou produisent plus d’espace pour s’arrêter lorsqu’une fourgonnette vous coupe la route.

L’ABS sur une moto
Pour utiliser au mieux ces systèmes, il faut apprendre et pratiquer. La plupart des motards sautent sur leurs motos équipées d’ABS sans jamais ressentir la sensation et l’efficacité du système.

Pour vous familiariser avec l’ABS de votre moto, rendez-vous sur un parking. Effectuez un freinage brusque sur une chaussée propre et sur du sable pour déclencher l’ABS. Ces exercices sont déconcertants mais importants car en cas d’urgence, de nombreux motards hésitent à appliquer les freins à leur plein potentiel par peur de déraper.

L’expérience de l’ABS incite à croire que vous pouvez appliquer la pleine puissance de freinage tôt et fort.

L’ABS de virage
Outre l’ABS traditionnel, optimisé pour le freinage en ligne droite, certaines des motos haut de gamme les plus récentes sont dotées d’un «ABS de virage».

Ce système mesure la force d’arrêt afin que vous puissiez freiner fort dans un virage sans déraper.

Pas besoin de redresser la moto avant de freiner. Au lieu de cela, déclenchez les freins aussi fort que nécessaire tout en maintenant l’angle d’inclinaison pour rester dans votre voie.

Le contrôle de traction
Le contrôle de traction est conçu pour empêcher la roue arrière de patiner excessivement lors de l’accélération.

Le contrôle de la traction permet une accélération plus précoce et plus agressive qu’auparavant.

D’autres nouvelles technologies d’aide à la conduite sont en développement comme nous allons le voir par la suite. L’astuce est de ne pas être dupe en pensant que ces aides vous immuniseront contre les accidents.

Solution ? Conduisez de manière à ne pas utiliser ces aides à la conduite.

Les aides à la conduite moto à venir

Régulateur de vitesse adaptatif (ACC)
Dans une circulation dense, il peut être difficile de maintenir une bonne distance de sécurité à moto. Cela peut être extrêmement fatiguant sur de longues distances nécessitant ainsi énormément de concentration.

L’ACC ajuste la vitesse du véhicule au flux de la circulation et maintient la distance de sécurité nécessaire. Cela permet de prévenir efficacement les collisions arrière causées par une distance de sécurité insuffisante par rapport au véhicule qui précède.

Et non seulement l’ACC offre plus de confort aux conducteurs de moto, mais il leur permet également de se concentrer davantage sur la route.

Le régulateur de vitesse adaptatif est une aide à la conduite qui rend la conduite d’une moto plus pratique, en particulier dans le trafic dense, et pourrait aider à prévenir les collisions par l’arrière.

Système d’avertissement de collision avant
Que ce soit à moto ou en voiture, le moindre moment d’inattention peut coûter cher. Bosch a développé un système d’avertissement de collision pour motos afin de réduire le risque de collision arrière ou d’atténuer ses conséquences.

Ce système d’aide à la conduite est actif dès le démarrage de la moto et il assiste le pilote dans toutes les plages de vitesse pertinentes.

Si le système détecte qu’un autre véhicule est dangereusement proche et que le conducteur ne réagit pas à la situation, il le prévient par un signal acoustique ou optique lui permettant de réagir à temps.

Détection des angles morts
Cette fonction d’aide à la conduite assure une surveillance dans toutes les directions pour aider les motards à changer de voie en toute sécurité.

Un capteur radar est inséré dans les rétroviseurs de la moto permettant ainsi la détection d’un autre véhicule dans les angles morts.

Chaque fois qu’un véhicule se trouve dans l’angle mort du conducteur, la technologie le prévient par un signal optique, par exemple un signal lumineux dans le rétroviseur.

Ce dispositif d’aide à la conduite moto vient compléter le contrôle visuel qui fait partie de la formation au permis moto.