Quelle moto pour quel permis 2 roues ?

Vous avez envie de conduire une moto mais vous êtes un peu perdu entre tous les permis qui existent et les modèles de motos ?

Permis de conduire A1, A2, A, catégorie AM du permis auto, ASR, BSR, il est vrai que tout cela mérite un peu d’éclaircissement. Inris Formations vous dit tout sur les les permis 2 roues et les motos qui correspondent.

Les différents permis moto

Depuis le 19 janvier 2013, il y existe 3 catégories de permis moto.

  • A partir de 16 ans : Permis A1
    Ce permis de conduire est destiné aux personnes qui souhaitent conduire une moto jusqu’à 125 cm3 et 15 CV (motocyclette légère) et dont le rapport puissance/poids n’excède pas 0,10 kilowatt par kilogramme (soit 110 kg minimum pour 11 kW de puissance).

Les 2 roues électriques dont la puissance n’excède pas 11 kW et le rapport puissance/poids 0,10 sont considérés comme des motocyclettes légères.

  • A partir de 18 ans : Permis A2
    Il s’agit d’une nouvelle catégorie de permis moto qui est entrée en vigueur le 19 janvier 2013. Ce permis 2 roues permet de conduire une moto dont la puissance n’excède pas 47,5 CV et dont le rapport puissance / poids n’excède pas 0,20 kW par kg.
  • Après 2 ans de permis A2 et une formation : Permis A
    C’est le permis moto qui permet de conduire tous types de 2 roues, sans limite de puissance et avec ou sans side-car.

Important : si vous avez perdu votre permis moto A suite à une perte totale des points, il vous faudra rouler sur une moto de 47,6 CV pendant deux ans et ensuite suivre la formation initiale pour récupérer votre permis moto A.

Conduire une moto avec le permis B

Il est tout à fait possible de conduire une moto seulement avec le permis B. Cependant, il faut respecter certaines conditions :

  • être titulaire du permis B depuis au moins 2 ans,
  • avoir suivi la formation de 7 heures.

Les conducteurs pouvant justifier de la conduite d’un 2 roues (motocyclette légère ou tricycle) entre le 1er janvier 2006 et le 1er janvier 2011 sont exonérés de cette démarche tout comme les conducteurs ayant obtenu leur permis B avant le 1er mars 1980. Pour cela, il faut en apporter la preuve en fournissant le relevé d’informations fourni par l’assurance.

Je m’inscris gratuitement

Qu’en est-il de l’ASR et du BSR ?

Aussi appelée Attestation de sécurité routière, l’ASR permet aux personnes n’ayant pas l’attestation scolaire de sécurité routière de passer leur permis de conduire auto. Ce qui leur donne droit de fait à la conduite d’un 2 roues à la cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3.

L’ASR est une équivalence aux ASSR 1 et ASSR 2 qui sont passées à l’école. C’est une attestation qui est délivrée après la réussite à un examen théorique et une formation dans un service dédié de l’académie ou de la direction des affaires scolaires dans les grandes villes.

Pour obtenir l’ASR, il faut réunir 3 conditions :

  • ne pas être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR de niveau 1 et 2) ;
  • être né après le 1er janvier 1988 et être âgé d’au moins 16 ans ;
  • ne pas être scolarisé ou en contrat d’apprentissage.

Ce document est indispensable pour passer ensuite le permis de conduire (toutes catégories confondues pour les personnes nées après 1988) ou pour passer le brevet de sécurité routière (BSR).

Anciennement appelé permis AM, le BSR (brevet de sécurité routière) permet la conduite de cyclomoteurs de 50 cm³ maximum et des quadricycles légers (c’est-à-dire les voiturettes et les quads d’une puissance maximale de 4 kW et qui ne dépasse pas 45 km/h de vitesse) à partir de 14 ans.

Pour obtenir le BSR, il faut suivre une formation théorique et pratique.

Comment choisir sa moto-école ?

Il est important de bien choisir sa moto-école. Tous les établissements ne se valent pas, c’est pourquoi il est important de faire un premier tri.

Pour cela, demander à la moto-école la répartition des heures de formation. Celles-ci doivent être composées de 8h de plateau (conduite hors circulation, sur un circuit) et de 12h de circulation à moto en conditions réelles.

Suivre un stage permis moto en accéléré

Si vous avez déjà une bonne expérience de la route, notamment parce que vous conduisez une voiture depuis plusieurs années, vous pouvez opter pour une formation au permis moto en accéléré.

C’est aussi une solution privilégiée par ceux qui ne sont pas disponibles aux horaires “normaux” ou ceux qui ont besoin de passer leur permis moto rapidement.

Les points abordés et la formation ne changent pas. Ce qui différencie une formation en accéléré à la formation traditionnelle est, vous l’aurez compris, l’intensité des cours. Ce type de formation au permis moto se déroule généralement sur une à deux semaines.

Je m’inscris gratuitement