Comment réussir un démarrage en côte à coup sûr ?

Le démarrage en côte fait partie des manœuvres les plus complexes en conduite et notamment pour les apprenants et les nouveaux titulaires du permis de conduire. Tous les candidats qui passent l’examen de conduite craignent cette manipulation. Vous trouverez, dans cet article, les meilleurs techniques ainsi que des conseils pour réussir votre démarrage en côte à coup sûr.

Comprendre le démarrage en côte

Le démarrage en côte est une manœuvre qui permet de faire avancer un véhicule qui est à l’arrête dans une côte. Cette manipulation est nécessaire notamment en cas de stop avant une montée ou en cas d’obstacle rencontré en plein dans une côte. Le conducteur, doit, pour ce faire, maîtriser les jeux de l’embrayage, de l’accélérateur et savoir, parfois, se servir du frein à main et oublier complètement la pédale de frein au risque de faire caler le véhicule ou, pire, de faire reculer le véhicule et de risquer une collision. Vous devez maîtriser le démarrage en côte pour pouvoir circuler sans contrainte sur la voie publique. En négligeant cette manœuvre, vous gênerez les autres automobilistes et même les autres usagers de la route tout en risquent de vous faire brusquer et de perdre complètement vos moyens jusqu’à ne plus pouvoir bouger votre véhicule.

Le démarrage en côte est une technique que tous les moniteurs enseignent aux apprenants. Sa réussite repose avant tout sur la maîtrise du véhicule mais également sur l’habitude et donc sur la pratique régulière en situation réelle.

La technique de démarrage en côte avec le frein à main

Avant tout, vous devez vous assurer que votre frein à main soit bien serré.

Pour commencer, débrayez et mettez la première vitesse.

Puis levez doucement votre pied de la pédale d’embrayage jusqu’à ce que vous trouviez le point de patinage. Vous ressentirez une vibration qui donne la sensation que le véhicule va se lancer.

Ensuite, appuyez sur l’accélérateur jusqu’à ce que le tachymètre indique 2000 tours/minute. Vous verrez l’avant du véhicule se lever légèrement, c’est le signal qui vous indique que la voiture présente toutes les conditions pour pouvoir se lancer.

A ce moment là, relâchez le frein à main pour la faire avancer.

Cette première technique de démarrage en côte s’applique notamment pour un lancement sur une pente raide où le véhicule présente davantage de risque de reculer et est plus adaptée pour les conducteurs qui viennent d’obtenir leur permis de conduire.

La technique de démarrage en côte sans frein à main

Cette méthode est plus rapide à réaliser mais le point d’équilibre est plus difficile de trouver.

Pour commencer, vous devez avoir le pied sur la pédale de frein, débrayer puis mettre la vitesse en première.

Remettez, ensuite, le pied sur l’embrayage, levez le doucement jusqu’à ce que vous trouvez la position du point de patinage.

Gardez cette position et levez le pied de la pédale de frein. Le véhicule doit rester parfaitement à l’arrêt.

Appuyez progressivement sur l’accélérateur. Vous devez avoir les yeux sur le tachymètre. Vous devez maintenir la position de votre pied sur l’accélérateur lorsque l’aiguille indique 2000 tours/minute. Relâchez doucement l’embrayage dès que la voiture avance et ajoutez de la puissance à votre accélération.

La méthode de démarrage en côte sans frein à main convient davantage pour un lancement sur une pente douce et pour les conducteurs confirmés.

Même si cette technique n’utilise pas le frein à main, cet élément vous est d’une grande utilité notamment si vous avez soudainement un doute. Si vous sentez notamment que la voiture va caler ou qu’elle va en arrière plutôt que d’avancer, levez le frein à main immédiatement.

Nos conseils pour réussir le démarrage en côte à coup sûr

Ces quelques conseils vous permettront d’assurer votre démarrage en côte.

  • Demander des cours particuliers

Lorsque vous conduisez sur la voie publique, vous n’avez plus le droit à l’erreur aussi bien en ce qui concerne l’application du code de la route qu’au niveau du contrôle de votre véhicule. Vous devez être capable de faire face à toutes les situations qui se présentent et passer tous les types d’obstacle. Le démarrage en côte fait partie des manœuvres que tous les conducteurs doivent absolument maîtriser. Cela explique pourquoi la réalisation du démarrage en côte est souvent demandée lors de l’épreuve de conduite. Aussi, si vous ne réussissez pas encore votre démarrage en côte ou que vous échouez une fois sur 2, le mieux est de demander à faire des séances spéciales. Votre moniteur s’organisera pour trouver une rue en pente faiblement fréquentées, voire pas fréquentée du tout ou un circuit spécial où vous pourriez effectuer votre entraînement en toute sécurité, sans représenter un danger pour d’autres usagers de la route.

  • Apprenez à écouter et interpréter les bruits du moteur

Vous devez savoir écouter les bruits du moteur et savoir ressentir les mouvements du véhicule pour détecter le point de patinage et donc déterminer la position d’embrayage à garder. Cela vous permettra aussi de définir le moment opportun pour accélérer et relâcher le frein à main ou la pédale de frein.

  • Maîtrisez le jeu des pédales

Le secret de la réussite du démarrage en côte se trouve dans le balancement des pédales d’embrayage et d’accélérateur. Pour la technique qui n’utilise pas le frein à main, vous devez aussi gérer la pédale de frein. Vous devez, donc, travailler la souplesse des mouvements de vos jambes et de vos pieds. Cela requiert d’être parfaitement détendu. Vos muscles se contractent lorsque vous êtes crispé et cela vous bloque considérablement dans vos mouvements. Il est vrai que la tension est au beau fixe quand vous êtes confronté à un obstacle et que vous devez, en plus, réaliser une manœuvre complexe. L’angoisse et le stress sont d’autant plus grands pendant vos premières conduites sur la voie publique avec la pression de ne pas bien faire et de vous exposer aux réactions des autres automobilistes qui sont toujours pressés par le temps.

  • N’hésitez pas à accélérer

La voiture a besoin d’une grande puissance d’accélération pour avancer sur une côte et éviter de reculer. Aussi, vous ne devez pas hésiter à appuyer bien fort sur l’accélérateur. Ne lâchez pas même si le moteur produit un grand bruissement.

Trouver un permis accéléré >
réussir un démarrage en pente

Besoin d’une formation rapide et d’un passage prioritaire à l’examen ?

INSCRIPTION GRATUITE
INSCRIPTION GRATUITE