Mon permis de conduire est-il valable à l’étranger ?

Votre permis de conduire français vous permet de conduire sur un territoire français : métropole et DOM Tom, dans la plupart des Etat européens. Mais quand est-il dans les autres pays ?

Pour ce qui est d’un autre pays étranger, vous devez vous renseigner avant votre départ si votre permis de conduire passe ou si vous devez obtenir un permis de conduire international. Pour ce faire, le mieux est de se rendre auprès du consulat ou de l’ambassade du pays concerné. Si besoin, entamez les démarches pour la demande du permis international au plus tôt.

Rouler avec votre permis de conduire français à l’étranger

Vous pouvez rouler avec votre permis de conduire français dans les pays européens et dans certains pays étrangers.

Conduire en Europe avec votre permis de conduire français

Les titulaires du permis de conduire français ou d’un permis de conduire délivré dans un pays membre de l’Union Européenne, ont le droit de conduire dans les 27 autres Etats appartenant à l’Espace Economique Européen (EEE), à savoir : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, les Etats Unis (pour les titulaires du permis de conduire français depuis au moins 1 an), la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays Bas, La Pologne, le Portugal, la République Tchèque, la Roumanie, le Royaume Uni, La Slovaquie, la Slovénie et la Suède et dans les Etats membres de l’Association Européenne de Libre Echange (AELE) : l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein. Le permis de conduire français suffit pour rouler pendant un court séjour n’excédent pas 6 mois en Suisse et en Russie.

Rouler avec votre permis de conduire français hors de l’Europe

Vous avez la possibilité de rouler avec votre permis de conduire français lors d’un séjour touristique ou un voyage d’affaires de 3 mois à 6 mois, dans les pays suivants : Afghanistan, Albanie, Andorre, Angola, Argentine, Arménie, Belize, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Colombie, Congo, Costa Rica, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Îles Salomon, Jamaïque, Jordanie, Kosovo, Nicaragua, Papouasie Nouvelle-Guinée, Pérou, République Dominicaine, Sénégal, Soudan du Sud, Togo, Trinidad y Tobago, Tunisie, Turquie, Uruguay, Vanuatu, Zimbabwe.

Au-delà de la durée de la validité du permis de conduire français, les voyageurs qui projettent de résider temporairement à l’étranger doivent entamer les procédures obtenir un permis de conduire international. Les expatriés doivent faire les procédures nécessaires auprès des autorités compétentes sur place pour se voir délivrer un permis de conduire local.

La traduction assermentée

La traduction assermentée est la version d’un document officiel, écrite entièrement dans une autre langue. Vous devez absolument disposer de la traduction assermentée de votre permis de conduire français en plus du document original pour pouvoir conduire dans certains pays étrangers. De ce fait, vous devez entreprendre les démarches requises pour obtenir ce papier.

Liste des pays qui réclament le permis de conduire français avec une traduction officielle

Votre permis de conduire français doit être accompagné d’une traduction dans la langue officielle du pays si vous passez un court séjour dans les Etats qui suivent : Afrique du Sud, Australie, Brésil, Malaisie, Nouvelle Zélande et Oman. Ces pays ont convenu un accord d’échange de permis de conduire avec la France.

Les démarches pour faire une traduction officielle du permis de conduire

La traduction du permis de conduire français vers une autre langue officielle doit être réalisée par un traducteur assermenté qui vous fournira un document reprenant exactement la mise en forme, les éléments et les textes de votre permis de conduire français. Les compétences et les activités de ce professionnel sont reconnues par le Tribunal. Vous devez entamer cette démarche avant votre départ.

Les démarches pour traduire le permis de conduire français en japonais doivent se faire une fois que vous arrivez sur les lieux. Pour ce faire, vous devriez vous présenter à la Japan Automobile Federation (JAF).

La procédure de demande de Permis de Conduire International (PCI) pour les résidents en France

Vous devez absolument disposer d’un PCI pour pouvoir rouler dans la plupart des pays étrangers, lors d’un long séjour ou dans le cas où vous avez décidé de vous y installer définitivement. Les procédures pour faire la demande de PCI sont différentes pour les résidents en France et pour les non résidents en France.

La première étape de la procédure pour obtenir un PCI se fait exclusivement en ligne, sur le site web de l’Agence Nationales des Titres Sécurisées (ANTS). Pour accéder au service, vous devez vous connecter à la plateforme en utilisant vos identifiants FranceConnect. À défaut, vous devez vous inscrire. Les documents à fournir diffèrent selon la situation du demandeur.

Pour les Français

Après vous être connecté, vous devez vous rendre sur la plateforme dédiée. Les documents suivants vous seront demandés, au format photographie ou scan :

  • la carte d’identité ou le passeport,
  • le certificat de résidence ou autre justificatif de domicile,
  • le permis de conduire.
Pour les étrangers

Les ressortissants d’un pays étrangers hors de l’Europe doivent envoyer leur titre de séjour en France ou la vignette Ofii qui accompagne le passeport .

Une fois le dossier envoyé et la demande validée, l’interface indique une adresse postale où vous devez faire parvenir les documents qui suivent par courrier :

  • attestation de la réalisation de la démarche de requête en ligne,
  • photo d’identité récente au format officiel,
  • Enveloppe au format prêt-à-poster avec lettre suivie 50 g, dument remplie avec votre nom, votre/vos prénom(s), l’adresse à laquelle vous souhaitez recevoir votre permis de conduire international. Évitez les recommandés.

Vous devez envoyer le courrier dans un délai maximal de 2 mois après la réalisation de la procédure en ligne.

Vous devez absolument réaliser la démarche en ligne avant d’envoyer le dossier par courrier. Toute requête entamée sans la procédure sur la plateforme de l’ANTS est immédiatement rejetée par les autorités.

Besoin d’une formation rapide et d’un passage prioritaire à l’examen ?

INSCRIPTION GRATUITE
INSCRIPTION GRATUITE

Une tablette de formation offerte !

Pour toute inscription à un stage code accéléré.

En savoir plus